Club de basket - Gymnase du Girbet - 09700 Saverdun


2018-2019
News
Une réaction de champions
< | >

Une réaction de champions

Publié le 26 novembre 2018 par

Une réaction de champions

Samedi 24 novembre 2018. Gymnase du Girbet : 19h30. Jour et horaire inhabituel pour le compte de la 6e journée de championnat U20. Belle affiche en perspective puisque les juniors de Saverdun recevaient ceux de Frouzins, de nouveau une équipe du haut de tableau du championnat. Les locaux s’attendaient à un match difficile. Le début du match, marqué par une certaine nervosité de part et d’autre, confirmait cette inquiétude. Près de 3 minutes étaient nécessaires pour voir les premiers points s’afficher au tableau d’affichage. Une fois le match lancé sur le plan comptable, les deux équipes se rendaient coup pour coup et se livraient à un chassé croisé haletant. A ce petit jeu, c’est bien Frouzins qui prenait un léger ascendant : 13-15 fin de 1er quart temps, puis 16-17 dans le 2e. Trois petits points d’avance pour nos visiteurs à la pause. Lors de ce 1er acte les noirs et rouge avaient répondu présent au défit physique qui leur était proposé. Ils avaient courbé l’échine, mais n’avaient pas rompu.

 

On dit souvent que pour assister à un beau match, il faut 2 équipes. Ce soir, c’était bien le cas et le public, venu nombreux, ne s’y était pas trompé. Mais pour les cardiaques, la soirée risquait d’être compliquée, car bien malin celui qui donnerait l’issue finale de ce match. Dans les vestiaires, les coachs de l’UAS remobilisaient leur troupe. Ils n’avaient pas lâché et avaient réalisé une première mi-temps sérieuse et appliquée. Le plus dur restait à faire, car tout le monde le sait, en basket tout peut aller très vite, d’un côté comme de l’autre. A Saverdun, on savait que la physionomie de la rencontre ne laisserait pas de place à l’à peu près. La première équipe qui réussirait à faire un écart conséquent, prendrait une option sur le match. Le mental aurait donc sa place dans cette partie.

Nos juniors savaient  qu’ils devraient sortir une 2e mi-temps de haute tenue pour espérer inverser le résultat. Mais ils revenaient sur le terrain motivés comme jamais, bien décidés à aller chercher cette victoire, pour eux d’abord, pour le public, venu les soutenir, ensuite. Pour débuter ce 3e quart temps, Saverdun décidait de changer de défense : passage en zone 3-2. Cela s’avérait efficace, permettant aux locaux de récupérer plusieurs ballons, leur offrant des contre-attaques et donc des paniers plus facile. Dans cet exercice, Romain se montrait efficace (8 points dans le 3e quart temps). Dans ce 3e quart, Saverdun avait réussi à limiter son adversaire à 8 unités et prendre les commandes de la rencontre (45-40 fin 3e). Il allait falloir avoir les nerfs solides pour terminer ce match, même si nos jeunes étaient bien en place, Frouzins n’avait probablement pas dit son dernier mot. Le meilleur restait à venir. Philippe, pour qui c’était seulement le second match en compétition, allait sortir le grand jeu tant en défense (mais ça, il nous l’avait déjà montré lors de son 1er match) qu’à la finition (10 points cumulés dans le 4e quart). Le public pouvait s’enflammer. Dylan, en sortie de banc, ne voulant pas être en reste, imitait ses pairs avec brio. Au gong, les gars pouvaient avoir le sourire : score final 69-54. La grosse 2e mi-temps attendue avait eu lieu (40-22 sur le second acte), grâce à une bonne défense et de la réussite en attaque. Les gars ont su rester concentrés et solidaire pour relevé le défit qui s’offrait à eux. C’est à une victoire collective que nous avons assisté ce soir, car même si 1 ou 2 joueurs se sont illustrés offensivement, tous sans exception ont contribué, à un moment ou à un autre, à obtenir ce résultat. Et, c’est bien là notre plus grande fierté, pour nous les coachs : effectuer les rotations sans que la qualité du jeu et l’engagement du groupe, en soit affecté. Si certains en doutait encore, ce match a apporté des réponses : tout le monde a sa place sur un terrain, dès l’instant où il mouille le maillot. Une chose est sûre, c’est que ce soir vous l’avez tous mouillé. Un grand merci à vous. Vous nous avez fait vibrer. Merci également à notre public, à qui vous avez offert une bien belle victoire. On en redemande.

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.